Les différentes activités liées au tourisme d’affaires

Si l’on part de la définition du tourisme d’affaires, on s’aperçoit qu’il y a le terme « tourisme » indiquant globalement « loisir » et le terme « affaires » qui sous-entend des ententes, des contrats ou encore des recherches de relations (partenaires, investisseurs, clients, etc.). En combinant donc les deux idées, les entreprises concernées ont fait de ce concept une arme pour améliorer leurs business. Elles voyagent pour acquérir de nouveaux marchés ! On peut regrouper les activités du tourisme d’affaires (du côté des entreprises) en 4 évènements majeurs :

  • Les voyages d’affaires
  • Les congrès et conventions d’entreprises
  • Les voyages de récompenses (Team building, Incentives)
  • Les évènements de célébration (anniversaire d’entreprise, gale, soirée, fête de fin d’année, etc.).

Enfin, pour que cela soit un véritable voyage, la destination doit être choisie en dehors de la ville ou même de la région d’implantation de l’entreprise. L’idée de « découverte » va permettre ainsi d’atteindre un tout autre objectif : détente, motivation et cohésion.

Tourisme d'affaires voyage

Déplacement d’affaires : une des clés de développement de l’entreprise

Sur le plan commercial, les voyages et évènements d’affaires sont bénéfiques pour les entreprises. Si les coûts sont assez élevés, les retombées ne peuvent qu’être positives, à condition que l’organisation ait bien été planifiée. Pour en revenir à l’intérêt d’un déplacement d’affaires, il est toujours intéressant pour une marque ou un prestataire de venir à l’encontre de sa clientèle ou de ses partenaires. Les échanges directs permettent ainsi d’éviter les incompréhensions et les éventuelles mésententes.

Par ailleurs, en se déplaçant vers une ville cible, les entreprises étendent leur zone de prospection directement par la participation d’une foire ou d’un salon professionnel. Les congrès vont permettre de réunir les intervenants d’un même secteur des 4 coins du globe afin de trouver par exemple la solution à un problème commun. Et s’il faut encore ajouter une raison à ce type de déplacement, c’est aussi une opportunité pour dénicher de nouveaux talents !

Enfin, parce qu’il s’agit d’un voyage, la planification d’activités ludiques pour fédérer les collaborateurs ou les participants est plus qu’essentiel pour la bonne santé de l’entreprise.

Vecteur de développement économique globale

À côté des entreprises-clientes, il y a bien évidemment les acteurs du tourisme d’affaires. Ce sont les prestataires qui organisent les évènements, qui reçoivent et hébergent les convives, qui proposent plusieurs activités pour la détente et l’amusement. On retient alors les agences de tourisme d’affaires qui se spécialisent dans le voyage d’entreprise. Elles peuvent également s’occuper de l’organisation des évènements liés au déplacement professionnel, même si cette tâche incombe particulièrement aux agences évènementielles. Ces dernières sont aptes à concevoir et à organiser des évènements selon les objectifs à atteindre et en fonction du budget et des attentes de l’entreprise.

Si l’entreprise compte organiser elle-même son séjour d’affaires, par l’intermédiaire du CSE par exemple, elle peut s’adresser à d’autres acteurs comme les « venue finder » ou directement les responsables de lieux d’évènements. Ceux-ci vont aider dans la sélection du lieu ou de l’endroit le mieux adapté à l’évènement, que ce soit en France ou à l’étranger. Elle doit également approcher les traiteurs et bien d’autres prestataires pouvant contribuer à la réussite des déplacements (agences d’hôtesse d’accueil, prestataires d’animations, agences de sécurité, fabricants d’objets personnalisés, etc.).

Tout ceci pour dire que le secteur du tourisme d’affaires est bien « alimenté ». Voici un exemple de chiffres pour comprendre son véritable enjeu : en 2019, l’on a recensé 380 000 évènements professionnels en France, avec 52 millions de participants, pour des retombées économiques de 32 milliards d’euros.

Quand le tourisme d’affaires se réinvente

Ne nous voilons pas la face, la crise sanitaire a vraiment gelé le secteur du tourisme d’affaires. Il a fallu s’adapter à la digitalisation de la communication. Or, les besoins de contact, de rapprochement, de divertissement, de cohésion au sein des entreprises se font sentir. Bien que la reprise se fasse timidement, il appartient aux acteurs du tourisme et de l’évènementiel de redoubler d’effort et d’imagination pour faire bouger les choses.

C’est ainsi que pour organiser un voyage ou un déplacement d’affaires, faire appel à une agence de voyage d’affaires comme Au Carré permet de maîtriser le budget, de faire en sorte que la sortie soit productive. En confiant tout à l’agence, l’entreprise peut se concentrer sur les essentiels du voyage : motiver les salariés, développer leur cohésion, atteindre les objectifs professionnels qu’elle s’est fixée.